Aralar montre sa solidarité avec les jeunes militants condamnés

Aralar veut montrer son plein soutien et sa solidarité à Aiala Zaldibar, Igarki Robles et Ibon Esteban, les trois jeunes militants politiques qui ont été condamnés à prison.

Zaldibar, Esteban  et Robles avec quatre autres jeunes militants, ont été récemment condamnés à six ans de prison pour son activisme politique accusés d'être membres de l'organisation illégal de jeunesse Segi. La condamnation a été basée sur des déclarations faites chez la police, que les accusés ont nié devant le juge.

En outre, Aralar montre sa gratitude à tous ceux qui ont participé dans le Mur de Soutien populaire avec les condamnés qu’a eu lieu à Vitoria.

Dans un état qui dit à lui-même démocratique est inconcevable de continuer à juger les citoyens pour des raisons politiques et à cause de faire de la politique. Aralar exige au gouvernement espagnol mettre de côté telles attitudes qui rappellent des temps passés et qui ne contribuent pas à faire avancer le Processus de Paix.